Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CFTC du Bureau Veritas

Staline management ! (Suite)

7 Décembre 2016 , Rédigé par CFTCBV Publié dans #Déménagement du Siège social

Un courriel circulaire indique "la dernière réunion du CHSCT sur ce sujet s'est tenue fin Novembre"
Il nous faut apporter le démenti suivant :
Au cours de la session extraordinaire du CHSCT-Siège du 21 Novembre 2016 dernier
1 – Les élus du CHSCT-S ont rappelé à la direction de l’employeur que plus de 110 personnes appartenant entre autres à la division Marine et Offshore ont signé une pétition s'opposant à leur installation future en bureaux paysagers, ce qui représente plus du quart de l'effectif de la future filiale Marine & offshore.
La représentante de la direction a exigé de voir les noms des signataires pour, à ses dires, pouvoir tenir compte de cette pétition.
Bien évidemment, l'ayant en mains nous l’avons montrée à distance, es qualité, nous en avons lu le texte intégral en session, afin qu’il soit acté au PV.
Cependant nous nous sommes bien gardés de même laisser lire des noms, afin d’éviter au personnel signataire des représailles à son encontre.
Nous avons précisé qu’une copie de cette pétition sera communiquée à l'Inspection du Travail et que l'original pourra être déposé chez un homme de Loi aux fins d'authentification.
Nous avons donc fait parvenir à l’Inspection du Travail une copie de cette pétition.
Rappelons que cette pétition représente donc plus d’un quart de l’effectif de la Division Marine & Offshore en voie de filialisation : et évidemment, ce seront les « moins gradés », ceux qui font un travail technique de revue de documents qui subiront une détérioration importante de leurs conditions de travail et de leur capacité de concentration.
2 - Le CHSCT-Siège a également formulé et voté nombre de recommandations fondées sur la base des résultats d'une expertise CHSCT auxquelles l'employeur a répondu par une fin de non recevoir.
Les ignorant en majeure partie, la direction de l'employeur a alors interprété ces recommandations qu'il ignore comme un refus de cette instance et a décidé de passer outre aux recommandations du CHSCT-S
Ce même courriel circulaire indique "Nous espérons que ces réunions permettront de répondre à vos questions et attentes concernant ce sujet important pour tous"
Les réunions projetées ne répondront donc en aucune façon aux attentes de salariés responsables, qui, eux, ont tout à fait conscience du fait que l'employeur les place délibérément en situation d'impossibilité de se concentrer et donc en situation de commettre des erreurs aux conséquences fatales.


Devant le passage en force de la Direction du Bureau Veritas, et sans préjudice d’autres actions à venir, nous invitons donc d’ores et déjà le personnel :
1 - à formuler collectivement et clairement au cours des réunions ses remarques, voire son opposition au projet actuel;
2 - à tirer les enseignements du comportement de l'employeur à son encontre et à formuler son mécontentement au travers de tous les scrutins à venir.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article